M en rêve au Palais de Tokyo

s_q05-mathieu-chedid.2_notrecinema-1

CONCERT – DIMANCHE 13 DÉCEMBRE 2015, PALAIS DE TOKYO – Pour les amoureux de « M » et les férus d’expériences inédites, rendez-vous au palais de Tokyo le dimanche 13 décembre pour un projet en 3V, 3 visions du même rêve.

Mais de quoi parle-t-on ?
« La B.O 2 -M- est la bande originale d’un rêve éclair que j’ai fait il y a maintenant dix-huit ans.
Resté secret jusqu’à ce jour, ce flash a littéralement changé ma vie. Je me suis donc appliqué à retranscrire ce voyage intérieur. Pour tenter de recréer au détail près, ce qui m’a inconsciemment amené à -M-. Le plus fou c’est que toute cette aventure n’a duré qu’une seconde. » Matthieu Chedid -M-
Lire la suite

Pourquoi ?

Michaël Hirsch dans pourquoi ?, De Michaël Hirsch, Ivan Calbérac, Mise en scène Ivan Calbérac, Avec Michaël Hirsch, Studio Hébertot (Paris), 15 juin 2015, © Fabienne Rappeneau

ONE MAN SHOW – SAMEDI ET DIMANCHE AU STUDIO HEBERTOT JUSQU’À FIN DÉCEMBRE 2015. Oui, « Pourquoi » aller voir Michael Hirsch au Studio Hébertot ?

1 – Pour ses bons mots ? Il en a trouvé des tonnes sur la famille, les métiers, le monde, sur ses journées et sur ses nuits. Sachez par exemple que « Dans la vie, plus on fait le plein, plus on est à vide » donc je ne vous en dis pas trop.

2 – Il tient la longueur. Pas facile d’être 1H seul en scène, on commence à l’écouter d’une oreille et on finit par tendre les deux car le phrasé est fluide et le texte riche. J’ai juste décroché pendant sa tirade sur les femmes, à mon sens peu documentée, c’est mon côté féministe qui se réveille.
Lire la suite

Mais où est donc Jacques Gamblin ?

Gamblin-2015

THEATRE – DU 13 AU 31 OCTOBRE 2015.
On risque de le perdre, entre le cinéma, les lectures, les spectacles où l’auteur/acteur est seul en scène (là où son coeur scintille). Mais on le retrouve toujours… Dans « Ce que le Djazz fait à ma Djambe » au Théâtre du Rond-Point, il nous convie à une folie musicale, un dialogue à 7 voix où il est acteur, danseur, écrivain, sur une musique de Laurent de Wilde.
Lire la suite

Les Mummenschanz, toujours rafraichissants

mummenschanz-une-saison-a-paris

… Surtout samedi soir dernier, dans l’atmosphère surchauffée que nous avons connue.

Le silence… Il permet à l’esprit de vagabonder et de se raconter des histoires, de laisser fuser les rires et les applaudissements. Accompagnée d’une demoiselle de 6 ans, j’ai eu droit au début à des commentaires agacés « Quand vont-ils parler? ». Au bout d’1/4 h, les Mummensschantz l’ont attrapée et ne l’ont plus lâchée.
Lire la suite