Poyo Rojo, bal ou catch ?

Un-Poyo-Rojo-paris-2018-une-saison-a-paris

Pas banal, ce bal des fougueux Alfonso Baron et Luciano Rosso, venus d’Argentine.

Sans paroles, sans explications, sans façons, il donne à voir l’invisible, ce qui est au milieu des 2 garçons. Du coup il y a de l’humour, de l’improvisation (chapeau la radio), de la sensualité, du désir, de la rivalité mais aussi une sacré technique des corps et beaucoup de travail.

A mettre devant tous les yeux, ce spectacle athlétique commence dansé et tout doux – Mais où veulent-ils en venir ? Sommes-nous devant deux personnes qui n’ont pas grand chose à se dire, ou qui n’ont pas encore tissé de liens. L’étrange « bal » se transforme en rencontre, dans un registre beaucoup plus riche de mime, de clown et d’acrobaties du corps comme du visage, de rivalité aussi (on parle de coq au départ !) – Comme dans la vraie vie finalement, avec la juste dose d’art et d’outrance pour rentrer dans le registre du spectacle.

Un-poyo-rojo--paris-2018-theatre-antoine

Vous connaissez Musically, l’appli des ados ? Et bien notre spectacle s’est terminé par le meilleur Musically du monde.

Accordez-vous 1h juste pour rire et être surpris(e) – Du mercredi au samedi à 19h jusqu’à fin mai 2018 au Théâtre Antoine (75010) – Un Poyo Rojo, réservations ici ou ici. (10€ pour les moins de 26 ans – 01 42 08 77 71)

⇢ Juste une dernière chose, nous avons enchaîné avec le café le 52 pour dîner, nous vous le conseillons sans sourciller.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>