Tempête sous un crâne

Tempete-sous-un-crane-bellorini-une-saison-a-paris

THEATRE – JUSQU’AU 10 AVRIL 2016 – TGP, CDN DE SAINT-DENIS – « Il y a un spectacle plus grand que la mer, c’est le ciel ; il y a un spectacle plus grand que le ciel, c’est l’intérieur de l’âme. » Les Misérables, Victor Hugo

C’est à un monument que s’attaque le jeune auteur et metteur en scène Jean Bellorini en 2010 en adaptant « Les Misérables », devenu « Tempête sous un crâne ». Manqué à l’époque, j’ai aimé depuis « Paroles Gelées » et « La bonne Ame du Sé Tchouan » et suivi le parcours du jeune metteur en scène et de sa troupe.

tempete_sous_un_crane_Jean-Bellorini-une-saison-a-parisHabitué maintenant des grandes scènes, Jean Bellorini a pris la direction du Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis, c’est ici qu’il reprend avec Camille de la Guillonnière son adaptation de Victor Hugo. Habitué des spectacles fleuves, où la musique et le chant sont là et bien là, il nous livre ici 3h40 de théâtre et les mots de Victor Hugo, intacts.

« La complexité humaine, dépeinte dans « Les Misérables » avec tant de nuances, réclame qu’on s’asseye un instant, ensemble, pour la regarder… Au gré du récit qu’ils portent et qui les porte, les comédiens amoncèlent les tranches de vie de petites gens comme on dresse une barricade pour se hisser jusqu’à la grande Histoire. » Le théâtre est accueillant, le bar sympathique et une navette nous ramènera à Paris après le spectacle.

« Tempête sous un crâne », les vendredi, samedi et dimanche jusqu’au 10 avril 2016 au Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis. Pour réserver ou pour plus d’information, c’est par ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>