Cyrano, Torreton et les autres, pas si fous

cyrano_unesaisonaparis

THEATRE – JUSQU’AU 28 JUIN 2014 AU THEATRE DE L’ODEON. Cyrano, c’est d’abord un texte, ici magnifiquement servi.

Le décor est celui d’un asile où tout simplement, ceux qui ne possèdent pas le verbe sont handicapés. Le suis-je un peu pour avoir tant tardé à vous en parler mais heureusement, il vous reste 2 semaines et quelques places.

Et voici quelques vers pour vous mettre en appétit

Un baiser, mais à tout prendre, qu’est-ce ?

Un serment fait d’un peu plus près, une promesse

Plus précise, un aveu qui veut se confirmer,

Un point rose qu’on met sur l’i du verbe aimer ;

C’est un secret qui prend la bouche pour oreille,

Un instant d’infini qui fait un bruit d’abeille,

Une communion ayant un goût de fleur,

Une façon d’un peu se respirer le cœur,

Et d’un peu se goûter, au bord des lèvres, l’âme !

 

Cyrano de Bergerac au Théâtre de l’Odéon, avec Philippe Torreton jusqu’au 28 juin 2014 : 2h40 qui passent comme une lettre à la poste. Pour plus d’information ou pour réserver, cliquez ici. Je vous conseille la réservation par téléphone pour être sûr(e) d’avoir les dernières bonnes places : T 01 44 85 40 40

Crédit photo du haut : Brigitte Enguérand / Crédit photo du bas : ma modeste personne

 

One thought on “Cyrano, Torreton et les autres, pas si fous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>